GRECE: Anastenaria Night Fever

Vous connaissiez Mykonos et ses soirées endiablées? Vous n’avez encore rien vu! Ce soir, c’est Saint-Constantin et Sainte-Hélène qui mettent le feu au dancefloor. Mais pas n’importe où, seulement cinq petits villages du nord de la Grèce vous invitent au Festival Anastenaria.

GR003_1Trois semaines déjà que les habitants s’affairent aux préparatifs de ces trois jours de folie, sponsorisés par Saint-Constantin en reconnaissance de son opération de sauvetage à Costi, en Bulgarie. A l’époque, tandis que son église était en feu, les disciples, répondant à l’appel des saints en détresse à l’intérieur, bravèrent les flammes et secoururent toutes les icônes. Aucun des valeureux sauveteurs ne fut brûlé, ni blessé, protégés par le talisman de la foi. Ces icônes possèdent, paraît-il, un pouvoir miraculeux supérieur à celui des autres images saintes. Attention, seul celles de Costi octroient cependant l’incombustibilité.

anastenaria_2Au programme des réminiscences, les Anastenarides, ou si vous préférez, les chrétiens orthodoxes adorateurs de Saint-Constantin, enchaîneront processions, musiques, danses et sacrifice animal. Ainsi, hier soir, c’était soirée « Drum & Lyre thrace » dans le conaki, la maison des Anasterides qui abrite quelques icônes magiques de Costi.

Un bon entraînement pour aujourd’hui, le grand jour. Les festivités commencent dès 10h du matin par une visite au conaki, histoire de se mettre en jambes et d’assister au sacrifice animal dont chacun emportera un morceau.

anastenaria1En début de soirée, les Anasterides se rassemblent à nouveau au conaki. La maison est pleine à craquer. Sur les rythmes du tambour, on chante, on danse avec les icônes, on crie, on pleure même, le tout dans une frénésie extatique. Le rituel sacré peut alors commencer. Les Anastenarides affluent vers le brasier maintenant en flammes et commencent à se déhancher, dansant frénétiquement avec leurs icônes dans les bras. Quand la piste est enfin prête, rougeoyante de braises fumantes, les danseurs se mettent alors à marcher pieds nus sur les charbons ardents, sans se brûler, protégés par le talisman de la foi…

greengreecego_anastenaria61

Selon les Anastenarides, l’Anastenaria a pour vocation d’assurer une bonne santé et une année prospère à toute la communauté. Ils sont d’ailleurs réputés posséder des compétences  thérapeutiques, en particulier pendant le festival où le pouvoir du saint est encore plus fort. Nombre de pèlerins en ont fait une destination… de tourisme médical!

Petite précision à tout ceux qui ne peuvent pas se libérer pour le festival de mai: une autre édition est organisée chaque année en janvier.

Publicités
Cet article, publié dans Grèce, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s