JAPON: Le printemps des 1000 samourais de l’Unesco

Au pied de la montagne sacrée, dans un écrin de verdure luxuriante, une colonne humaine progresse silencieusement en direction des trois singes de la sagesse et du chat dormant. Un millier d’hommes, des samouraïs et des prêtres shintô à cheval, escortent trois sanctuaires portatifs où résident les esprits des trois shoguns Tokugawa.

3138827611 527057390_0ced4f0798_o

Voilà le synopsis du remake historique qui se joue, chaque année à Nikko, à l’occasion du Grand Festival de Printemps, le Shunki Reitaisai. Il s’agit d’une reconstitution des funérailles du shogun Tokugawa Ieyasu, un des personnages les plus importants de l’histoire du Japon. Cette procession reproduit la cérémonie solennelle durant laquelle la dépouille d’Ieyasu fut transférée de la lointaine préfecture de Shizuoka à Nikko, selon ses dernières volontés. 

mikoshi_x800

Les lieux, sacrés depuis des temps immémoriaux, avaient été choisis pour la construction du Tôshôgu, un sanctuaire formé de différents édifices destinés à abriter le mausolée d’Ieyasu, fondateur du shogunat de Tokugawa qui marque les débuts de la période Edo au 17ème siècle. Il y institua une dictature féodale fondée sur la stricte hiérarchie des classes et dont la classe guerrière des samouraïs était au sommet.

80a8fed756c019a6e59252f164af25291

Ce régime de fer permit toutefois au Japon de connaître une longue période de paix intérieure, une phase d’essor démographique ainsi qu’un développement économique intérieur important.

Depuis cette période, Nikko a donc joué un rôle très important comme symbole de souveraineté nationale et le sanctuaire Nikko Tôshôgu, dédié au shogun déifié, fait aujourd’hui partie du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Le Grand Festival ne dure que deux jours et ce défilé en constitue le moment fort, de par son aspect grandiose, le faste des costumes d’époque et la dignité des guerriers. A l’arrivée de la procession au sanctuaire Tôshôgu, des danses sont exécutées au son d’anciennes musiques de cour, offrant un spectacle pour le moins singulier. La veille donne déjà un avant-goût impressionnant lors d’une démonstration de yabusame où des archers, habillés comme des samuraïs et montés sur des chevaux, tirent leurs flèches sur des cibles.

A mounted archer aims at a target from a galloping horse during the Yabusame Shinto ritual at Tsurugaoka Hachimangu

Une véritable remontée dans le temps à deux heures à peine de Tokyo en train…

Publicités
Cet article, publié dans Japon, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour JAPON: Le printemps des 1000 samourais de l’Unesco

  1. A reblogué ceci sur Développement personnelet a ajouté:
    Un autre pays où on fête le printemps : le Japon. Lisez ce bel article du site « fetesdumonde.wordpress.com »

  2. Ping : JAPON: Le printemps des 1000 samourais de l’Unesco – Développement personnel

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s