ESPAGNE: On s’fait un patio après le boulot?

Direction Cordoue, Sud de l’Espagne, 32° à l’ombre… Un doux parfum de jasmin et de fleurs d’oranger flotte dans les ruelles du vieux quartier. En fond sonore, des notes de flamenco rythment cette douceur de vivre. On s’fait un p’tit patio après le boulot?

C’est en tous cas ce que les Cordouans vous invitent à faire à l’occasion de la Fête des Patios. Tradition séculaire remontant à l’Antiquité romaine, les patios de la vieille ville  se parent, pendant douze jours, d’innombrables plantes et fleurs multicolores, délicatement agencées avec goût. Des géraniums, des oeillets, des jasmins resplendissent sur les murs blancs immaculés de chaux. Rivalisant d’originalité, les patios se transforment ainsi en de véritables écrins de végétation florale que les habitants de Cordoue vous convient à découvrir, tout en dégustant quelques tapas autour d’un bon verre de Montilla-Moriles.

patios-de-cordoba-232 patio_cordoba_o_c.jpg_1306973099

Parmi les invités, vous y croiserez peut-être le jury du concours décernant chaque année des prix aux plus beaux des patios, en fonction de leur décor végétal et floral. Ceux-ci resteront alors ouverts au public jusqu’à la fin du mois de juin avec l’opportunité, pour certains, de s’y loger.

5744892_orig

rejasConjointement à la Fête des Patios, se déroule aussi un festival offrant de nombreux spectacles folkloriques pour lesquels les meilleurs chanteurs et danseurs au monde de flamenco se donnent chaque année rendez-vous. Sans oublier enfin le fameux Concours des grilles et balcons, arborant de magnifiques décorations florales dans la plupart des rues.

Mais, seul la Fête des Patios, en raison de son caractère ancestral et des précieux échanges interculturels qu’elle revêt, est classée patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Les patios andalous, et en particulier ceux de Cordoue, occupent une véritable place dans le folklore populaire.

Dès l’époque romaine, dû au climat sec et chaud, les habitants de la ville adoptèrent la typologie de la maison à leurs besoins, faisant tourner leur habitat autour d’un patio qui comprenait généralement une fontaine en son centre et dans de nombreuses occasions, un puits recueillant l’eau de pluie. Les Musulmans par la suite réadaptèrent ce schéma en donnant accès à la maison depuis la rue par un « vestibule » et en faisant pousser une abondante végétation dans le patio pour augmenter la sensation de fraîcheur.

image-14

Un lieu idéal pour faire la fête en ce mois de mai, un véritable place to be… Olé!

Publicités
Cet article, publié dans Espagne, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s