PORTUGAL: Il était six fois à Fatima…

pastorinhos_09… trois petits bergers qui faisaient paître leur troupeau de brebis dans une bourgade du centre du Portugal. Quand soudain, vers midi, Lucia, Francisco et Jacinta aperçurent une lumière vive. Quelque peu effrayés, ils décidèrent de quitter les lieux. Mais en contrebas, sur un petit chêne vert, un nouvel éclair apparut sous forme d’une « dame plus brillante que le soleil » qui tenait dans ses mains un chapelet blanc. Elle leur demanda tout d’abord de prier davantage mais aussi de revenir durant les 5 prochains mois, même endroit, même jour, même heure. Et les enfants s’exécutèrent.

Toutefois, cette histoire fit grand bruit dans le village. A la sixième apparition, ils étaient 70 000 à accompagner les petits pastoureaux dans leur mission. Ainsi, elle leur dévoila être la « Dame au Rosaire » et leur demanda, cette fois, de construire à cet endroit une chapelle en son honneur.

nossa-senhora-fatima-375x211

Près d’un siècle plus tard, ils sont quelques cinq millions de dévots, issus des quatre coins du monde, à venir annuellement se recueillir à la Cova da Iria. Une transhumance hors norme que les jours de grandes manifestations comme aujourd’hui ont même contraint la ville à agrandir le sanctuaire.

Ce soir en effet, des centaines de milliers de pèlerins afflueront sur la Cova pour la Procession des Bougies qui étincellera la gigantesque esplanade sur laquelle fut construite la petite chapelle. Demain, la Procession d’Adieu qui clôture les célébrations, rendra un dernier hommage à Notre-Dame du Rosaire de Fatima devant le piédestal sur lequel est posée sa représentation, à l’endroit même où se dressait le petit chêne vert, à présent disparu.

blog--Fatima-2010_pape-pelerinage_esplanade-du-san-copie-1 0,,5569870_4,00

Ainsi se terminera le Pèlerinage de Fatima, le Lourdes portugais qui fait aujourd’hui partie intégrante des circuits du tourisme religieux catholique. Quant au nom du village évoquant plutôt l’Islam, il fait référence à une princesse locale prénommée Fatima qui, après avoir été capturée par les forces chrétiennes pendant l’occupation mauresque du Portugal, fut convertie au catholicisme en épousant le Comte d’Ourem.

Publicités
Cet article, publié dans Portugal, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s