COREE DU SUD: Roméo et Juliette version coréenne

Il était une fois une jeune fille, Chunhyang, dont le fils du Gouverneur de Namwon, Lee Mongryong, tomba éperdument amoureux. La belle courtisane qui n’était pas insensible aux charmes du jeune homme accepta ses avances à condition d’être son épouse légitime. N’étant cependant pas de la même classe, les amants se marièrent mais dans le secret le plus absolu.

Peu de temps après, le gouverneur fut nommé ministre à Séoul et Lee Mongryong dut suivre son père afin d’y étudier et devenir haut fonctionnaire. Au moment de la séparation, la poignante Chunhyang obtient de son époux la promesse de son retour.

S’installa alors un nouveau gouverneur impitoyable à Namwon. Ayant eu vent de la beauté de Chunhyang, il tenta de la mettre à son service mais celle-ci résista au nom de la fidélité, fut rouée de coups et emprisonnée. Plusieurs années s’écoulèrent… Lee Mongryong réussit brillamment ses études et se vit alors confier une mission secrète par le roi: contrôler les provinces. Il en profita pour revenir à Namwon, déguisé en mendiant, et sauva sa fidèle épouse.

Aujourd’hui, cette magnifique légende dont nul ne peut en affirmer ou infirmer l’existence constitue l’un des plus grands événements culturels de Corée.

1604571_image_1

Depuis 1931, le festival attire chaque année de nombreux visiteurs. Les différentes activités, qui sont organisées durant quatre jours, ont pour thème l’histoire d’amour de Chunhyang et Lee Mongryang, comme par exemple la fameuse course de relais de Bangja, la servante de Lee Mongryang qui passait secrètement les lettres d’amour entre les amants.

IMG_1620

La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce matin, suivie d’une parade de lanternes et d’un concours de musique classique coréenne pour les étudiants venus de tout le pays. Demain et les jours suivants offriront une multitude d’activités typiquement coréennes: concours de cuisine et de tir à l’arc, compétition de lutte coréenne, concert de musique classique, cérémonie de mariage traditionnelle, films romantiques, …

D’ailleurs, aussi célèbre que celle de Roméo & Juliette, l’histoire d’amour de Chunhyang et Lee Mongryang est à l’origine de moultes productions scéniques, opéras et films dont le Chant de la fidèle Chunhyang d’Im Kwon-Taek sorti fin 2000 et en compétition au Festival de Cannes cette année-là. La légende ne dit pas s’ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants…

Publicités
Cet article, publié dans Corée du Sud, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s